Déploie ton potentiel

[Challenge] Un mois sans alcool : fin du challenge

09/02/2018

[Challenge] Un mois sans alcool : fin du challenge

 

Un mois sans alcool ça à donné quoi ?

Le challenge avait donc commencé le 09 Janvier officiellement, même si je n'avais pas bu d'alcool depuis le 5 Janvier (lendemain de mon anniversaire).

 

Alors challenge réussi ?

Bah oui et non ! Cela dépend d'où l'on met le critère de réussite.

Sur les 31 jours écoulés, j'ai bu de l'acool.... une fois !

Et surtout, sur les 31 jours écoulés, j'ai eu le temps de réaliser beaucoup de choses...

 

L'acool omniprésent :

Le truc le plus hallucinant c'est de voir à quel point l'alcool est présent et m'a été proposé de façon quasi systématique ! 21 fois !!! En 31 jours !!! Et pourtant je ne suis pas quelqu'un qui est tout le temps de sortie, même si je fais partis de deux associations qui me prennent un peu de temps.

Donc si je bois 21 fois de l'alcool par mois en moyenne, autant dire que je pense que je suis un alcoolique mondain. Oui je bois pas 1L de rhum par jour, mais n’empêche que j'en bois beaucoup trop.

Pour sur d'ailleurs, je pense avoir ressentis les effets d'un sevrage léger la première semaine... Le délire quoi ! J'avais vraiment envie d'alcool de façon assez compulsive et j'ai eu une petite fatigue générale, que j'ai mise plus sur le dos des posts fêtes que la fin de l’alcool mais dur à dire !

 

Le regard des gens :

Sinon, j'ai donc refuser 20 fois de l'acool sur les 21 ! Alors comment ça s'est passé ? Bah certaines fois, il y en avait qui avait lu l'article, donc facile. Et d'autres.... Je me rappel d'un soir ou je n'ai pas pris d'alcool et on m'a regardé comme si j'avais pourris l'ambiance soirée à moi tout seul ! Comme le relou de service ! Non mais allo quoi !? Ou bien ce moment où tu dis que tu ne bois d'alcool et que tout le monde te prends pour un ancien alcoolique sevré (ce qui m'a fais marrer).

Mais globalement, bien que la pression des gens soient quelques fois un peu lourde (je les enverrais sûrement chier la prochaine fois d'ailleurs), cela s'es très bien passé et 80% des gens ont trouvé cela normal.

 

Petit écart :

Et alors ce craquage ? Et bah ouais, arrivé au jour 22, petite soirée à la maison avec des amis, j'avais tout préparé et tout, j'étais fatigué, un poil stressé par des événements extérieurs et j'ai bu ! Et pas qu'un verre (si je vais pas au bout du challenge, autant le faire vraiment !).

Tout d'abord je pense que le fait de m'interdir de faire quelque chose, m'en donne encore plus envie. Par exemple, maintenant que je me suis « ré-autorisé » à boire de l'alcool, j'en ai genre 20 à 30 fois moins envie ! Donc voilà, je pense que l'interdiction pure et simple ne va me donner que plus envie de boire, mais cette interdiction m'a tout de même permis de réaliser beaucoup de choses ! Pour moi, le challenge est réussi, car il m'a fait grandir, réfléchir et prendre conscience de plus de choses.

 

Résultats  :

De plus, autant vous dire que je me sens plus en forme, que je dors mieux, j'ai l'impression d'avoir perdu un peu de poids et surtout j'ai réalisé à quel point il était de savoir ce qu'on veut dans la vie et de se foutre de ce que pensent/veulent les autres. Que ça soit votre mari, votre femme, votre famille, vos potes, faites bien ce qu'il vous plaît, avec conviction, pas pour emmerder le monde, mais parce que cela vous correspond !

Pour conclure, je dirai que ajourd'hui je continuerais à boire de l'alcool, que je ne m'en priverai pas, mais que boire 21 jours par mois n'est plus concevable pour moi. Je choisirai donc bien les moments où j'ai ENVIE de boire à ceux qui sont socialement « imposé ».

 

A bientôt, peut-être pour un nouveau challenge ! (On fait déjà février sans super-marché là)

 

Retour
Top