Déploie ton potentiel

Les épreuves de la vie nous rendent-elles plus fort ?

06/11/2017

Les épreuves de la vie nous rendent-elles plus fort ?

 L'adage le dit bien : « ce qui ne nous tue pas, nous rend plus fort ». Mais est-ce si vrai ? Et surtout dans un milieu ou le performance est permanente (sport de haut niveau, entreprise etc...).

 

Plusieurs exemples de sportifs professionnels qui ont réussis malgré les difficultés :

Bien forcé de constater que certain des meilleurs sportifs de la planètes ont un point commun : ils ont vécu des épreuves très difficiles. Pour m'intéresser au basket, je citerai Lebron James, assurément un des meilleurs joueurs de basket au monde et qui n'a pas connu son père durant son enfance et dont sa mère avait 16 ans lors de sa naissance. Il a eu la chance à ses 9 ans d’atterrir dans un environnement plus stable et de s'y construire. Et l'éternel question est : et s'il avait eu un père ? Et si ces deux parents l'avaient élevé dans l'amour et la paix ? Aurait-il été ce qu'il est devenu ? Aurait-il été aussi performant ? Cette souffrance qu'est de ne pas connaître son père ne l'a-t-il pas aidé à se construire et à devenir ce qu'il est ? Cette souffrance n'a t-elle pas créer chez lui un besoin de reconnaissance et d'amour de la part des autres ? Au point qu'il en est devenu aujourd'hui un si bon basketteur ? Et si finalement il avait eu des parents présent et pouvant subvenir à ses besoins financiers et affectifs, aurait-il été plus ou moins performant ? Difficile d'y répondre... Beaucoup de sportifs pro ont cette caractéristique de s'être construit avec une problématique familiale. Je pourrais entre autre cité Nicolas Batum qui a perdu son père très jeune ou bien Jimmy Butler chassé de chez lui par sa mère seule à l'age de 13ans.

 

Nos épreuves créer aussi des limites :

Or, le manque d'amour peut créer évidement un manque profond de confiance en soi. La perte d'un parent mais aussi tout simplement leur manque d'amour vis à vis de leur enfant peuvent créer cela. La peine et l'injustice ressentis sont très fort dans ces moments douloureux qu'on tous connus ces joueurs. Cette combinaison de besoin de justice et de besoin de reconnaissance de la part des autres devient alors importante dans leur construction. Il peut alors en découler un besoin profond d'exceller à tout prix. Cela peut-être un moteur mais aussi un frein. Par exemple, Lebron James va cherchez à tout prix à devenir bon et reconnu, à devenir le meilleur joueur de tout les temps. Son obstination et son talent lui permettront sûrement d'être parmi les meilleurs . Mais en aucun cas le fait d'être reconnu comme le meilleur ne comblera le manque d'amour. Et c'est là que ce mal pourrait devenir un frein car il serait en perpétuel recherche d'amour et d'attention. Or être dépendant de quelque chose n'est jamais bon.

 

Du positif et du négatif dans les épreuves, à nous de retenir les bonnes choses et de balayer le négatif :

Pour conclure, les épreuves nous mettent en face de nous même et de nos limites. Elles sont extraordinaire car elles vont pouvoir montrer le potentiel inouï de l'adaptation humaine. Cependant, certaines épreuves peuvent vous casser, notamment si vous ne trouvez pas source stable. Perdre un parent jeune est dramatique, mais avoir un parent qui reste et qui nous aime est une chance inouï. Alors oui nos épreuves nous rendent plus fort mais attention parce qu'elles peuvent aussi nous fragiliser. Lebron James est ce qu'il est parce qu'il a eu cette enfance. Mais finalement n'aurait-il pas été meilleur s'il avait eu une enfance plus stable ? Que dirait Pelé, Micheal Jordan ou Roger Federer ou bien Usain Bolt qui ont tous eu une enfance aimante ?

Je pense que toute épreuve peut nous rendre plus fort à condition de bien s'en servir ! Si jamais vous avez besoin d'un coup de main, n'héstiez pas à faire appel à mes services.

 

Retour
Top