Révèle ton potentiel

Champion du monde à tout prix ?

17/08/2018

Champion du monde à tout prix ?

Bonjour à tous,

Vous l'avez probablement suivi comme beaucoup à la télé, la France est devenu championne du monde de Football.

Je tenais à revenir sur cet évènement si particulier et sur ce titre car je pense qu'il met en valeur des éléments majeurs du dysfonctionnement de notre monde actuel et du monde sportif.

2018, une ferveur limitée : mais pourquoi ?

Je pense qu'il est inutile de comparer de 1998 et 2018. Cependant, pour ceux d'entre nous qui l'ont vécu, la ferveur de 1998 à été bien plus forte que celle de 2018. Alors oui en 1998 c'était la première étoile de l'équipe de France, il y avait une dimension politique forte et des enjeux sociaux qui allaient avec. Mais je pense aussi que beaucoup d'éléments font que les gens, même s'ils étaient très heureux cette année, n'ont pas klaxonné 3 jours durant en criant que nous étions champions du monde.

Le sport : c'est aussi l'art et la manière.

Je pense qu'il s'agit d'une première explication. Nous n'avons pas pratique un football très visuel. Des matchs ternes, où malgré des joueurs de grandes qualités, on s'est contenté de peu de jeu. On me dira ce qu'on veut, mais la "chatte à Dédé", elle existe bien aussi. Heureusement que l'arbitrage vidéo était de rigueur sur ce mondial sinon, on ne passait quasi pas les poules. Puis battre l'Argentine (peut-être que si ce match avait été la finale, la ferveur aurait été plus grande), jouer l'Uruguay sans Cavani, ne pas prendre un but contre la Belgique relève sincèrement du miracle et enfin jouer la Croatie à bout de souffle (90min de jeu en plus). Ca en fait de belles coïncidences (de toute façon il en faut pour gagner). Bref, on a pas pratiqué un beau football, surtout en finale (encore un coup de chance avec cette main)... C'est sûr que comparé à 1998, battre le grand Brésil 3-0, c'est un tout autre dénouement. Ceci explique sûrement cela.

Le résultat avant tout : dérive du haut niveau

Et c'est donc le point où je voulais en venir. Je ne reproche rien à personne. Si ce n'est, que le résultat est devenu tellement important, primordiale, qu'on veut TOUT faire pour gagner dans le sport comme dans la vie. Et si ça passe par tricher, jouer un football ennuyeux et je ne sais quoi encore... Et bah on le fait. Et malheureusement c'est devenu la réalité du sport et du monde moderne. Les nombreux cas de dopage corrobore mes propos (bien que le foot soit miraculeusement épargné) ainsi que les nombreux matchs ennuyant que je peux voir (PS : ne jamais regarder Nadal au tennis ).

Beau jeu, valeur humaine, plaisir et résultats ne sont-ils pas compatible ?

Et bien si ! Et il existe encore des sportifs qui allient les deux : Peter Sagan, Julian Alaphillipe, Stephen Curry... Et j'ai même envie de dire : le résultat est-il si important ? Finalement, le chemin que nous empruntons, n'est-il pas plus important que l'endroit où nous allons ?

Personnellement, je pense que la façon et la manière ont plus d'importance. Pour preuve, les Héros de ce mondial, ce ne sont pas les bleus, pour moi ce sont les Croates. Cette "petite" équipe, de ce "petit" pays, m'a fait beaucoup plus fait rêver de part ses valeurs de combats, de niak, d'envie, de ne jamais lâcher... Et jusqu'au point où ils sont retrouvés en finale ! Je m'y suis beaucoup plus attaché qu'à l'Equipe de France qui elle, ne m'a malheureusement pas fait rêver et à qui j'ai eu du mal à m'attacher de part le jeu et les valeurs qu'elle a deployé.

Alors en tant que sportif, réfléchissez bien, est-ce le résultat qui compte ? Ou bien ce que vous voulez mettre en place et ce que vous voulez défendre comme valeur ? Et finalement, ce qu'il y a de plus beau, n'est-ce pas gagner en ayant pris son propre chemin, même si celui-ci est plus long et plus dur ? Et les sporifs dont on se souvient, ne sont-ils pas ceux qui nous ont fait rêver par la manière et aussi par les résultats ? Et les sportifs les plus épanouis ne sont-ils pas ceux qui suivent leur propre chemin ?

A bientôt !

 

Retour
Top